D’où viennent-elles?

J’ai longtemps pratiqué la randonnée. Dans les groupes avec lesquels je marchais, il y avait des peintres, des aquarellistes et des croqueurs. Ces sorties nourrissaient en permanence leurs dessins et leurs peintures, donnant parfois naissance à un « carnet de voyages » rempli des jolis paysages qui avaient empreint leur mémoire.

Mes statues en terre cuite naissent aussi de rencontres, parfois furtives, au détour d’une promenade en bord de mer, d’un séjour en vacances, lors d’une pause à la terrasse d’un café ou d’une journée en famille ou entre amis.

Ces rencontres laissent des images, des aquarelles et des croquis dans mon esprit. Mes statues en terre cuite ne sont pas des « photographies » fidèles du modèle, elles sont plutôt le message, le sentiment que j’ai perçu dans leur visage, leur posture ou leur mouvement à l’instant où je les ai regardés. Elles sont une interprétation, mon interprétation de ces personnes que j’ai observé vivre à un moment donné. Toutes me laissent une image suffisamment forte pour inspirer mes créations, à l’instar d’Allison, belle jeune fille qui en perdant tous ses cheveux a aussi perdu la confiance en elle ou de Tanaka et Romy croisées lors d’un séjour en Afrique du Sud…

Certaines sont inspirées de photos publicitaires, d’autres naissent en atelier où l’interprétation prend alors tout son sens quand l’unique modèle vivant qui pose génère autant de statues différentes que de sculpteurs!

Electre

Rendez-vous avec les secrets de mon âme.

Philo

Douce attente

Allison

« Belle quand même »

Maïna

Pause pour un songe

Tanaka et Romy

Sur le Pont des chutes Victoria

Salomée

Visage offert au soleil